Historique

Les crises sociopolitiques qu’a connues le Togo dans les années 90 ont entraîné un relâchement dans la gestion des finances publiques.

Au cours des années 2007 et 2008, le Togo, en vue d’améliorer sa gestion financière, a bénéficié de plusieurs missions d’assistance technique du Département des Finances publiques (FAD), du Fonds Monétaire International (FMI) et du Centre Régional d’assistance technique du FMI pour l’Afrique de l’Ouest (AFRITAC de l’Ouest) dans le domaine de la gestion des Finances publiques.

Suite aux manquements constatés dans la gestion des finances publiques et dans l’optique de promouvoir une gestion publique rigoureuse et efficace, ces missions avaient formulé une série de recommandations parmi lesquelles figure la création de l’Inspection Générale des Finances (IGF). C’est ainsi que l’IGF fut créée par décret n°2008-093/PR du 29 juillet 2008.

Bien que trois inspecteurs et trois vérificateurs fussent nommés en 2008, les activités de contrôle de l’IGF n’ont effectivement débuté qu’en 2009. Au cours de la même année, un statut particulier des fonctionnaires du corps de l’inspection générale des finances a été adopté par décret pris en conseil des ministres sous le n°2009-150/PR du 27 mai 2009.

Le premier inspecteur général des finances ayant dirigé l’IGF fut M. ADEWUI Essohanam, Administrateur civil, de juillet 2008 à août 2010. Après sa nomination en août 2010 en qualité d’Ambassadeur de la République togolaise près la République gabonaise, il a été remplacé par M. IBRAHIMA Djimba Nakabou, inspecteur des finances, qui, depuis lors, officie en qualité d’inspecteur général des finances par intérim.